Lisa in Australia

26 mars 2010

Parce qu’à force de vivre dans cette maison, je vais péter un boulon.

Depuis le temps que vous l’attendiez… j’ai enfin pris des photos du bordel ambiant. Rien à voir avec le fouillis du mois de Décembre, il y a eu beaucoup de progrès. Mais j’ai tout de même du mal à supporter tout ça. Oui, vous avez bien lu ; moi Lisa – dont la chambre est un véritable souk – n’en peux plus du bazar. Des piles de vêtements par ci, des monticules de livres par là. Des frigos pleins à craquer. Des boites de biscuits périmés. Une table à manger où j’ai du mal à manger. Un chien qui pue. Les milliers de papillons de nuit dans la salle de bains. Et des boîtes à perte de vue… Pour tous ceux qui se croyaient bordéliques, regardez ça, vous vous sentirez mieux !

DSCN1188 DSCN1160

L'entrée et la cuisine.

DSCN1170
Le salon et le chien puant.
DSCN1177
Le garde-manger.

DSCN1165
La table à manger.

DSCN1187
Ce qu'on trouve dans les frigos, quand on pioche bien...

(Sophie, t'es préparée maintenant...)

Posté par oOLisaOo à 14:17 - Commentaires [4]

20 mars 2010

Parce que Byron Bay, ça vous laisse bouche bée.

Le weekend dernier, je suis une fois de plus partie avec mon acolyte Vanessa – à Byron Bay cette fois. Nous avons d’abord roulé jusque Nimbin, ville de hippies des temps modernes, pleine de dealers et d’enfants à trois têtes. Voici un exemple de ce qu'on trouve dans les boutiques locales:

DSCN1121


Après cette courte escale, nous avons filé vers Byron Bay – repaire des backpackers en tous genres et des fêtards bling-bling. Après avoir tourné plus de 30 minutes pour trouver une place de parking, nous avons marché le long du Cap Byron (connu pour être le point le plus à l’Est d’Australie) et admiré le paysage durant de longues minutes. Après cette douce communion avec la nature, nous sommes redescendues en direction de la plage et avons lézardé jusqu’à la tombée de la nuit. Le lendemain, nous avons passé la journée en bord de mer et lorsque nous sommes revenues à la voiture, nous avons eu le plaisir de trouver un PV de 84$ pour durée stationnement trop longue. Comment perdre son argent inutilement?

DSCN1135 DSCN1141

DSCN1151 P1060013

Posté par oOLisaOo à 09:37 - Commentaires [1]
10 mars 2010

Parce que dans la forêt tropicale, les sangsues ça fait mal !

J’avais besoin d’air frais ces derniers temps… entre la famille, le bazar et le mauvais temps, un bol d’oxygène s’imposait vraiment. Vanessa et moi avons donc décidé de partir pour une journée dans la rainforest de la Gold Coast. C’est une forêt magnifique mais elle grouille de sangsues. Je n’en avais jamais vues auparavant, je n’ai pas été déçue… Ces sales bestioles s’insèrent dans vos chaussures, grimpent sur vos chaussettes et s’accrochent au moindre bout de tissu qu’elles trouvent. J’étais bien évidemment paniquée et c’est en sprintant que j’ai rejoint la voiture.

A part ça, Springbrook (c’est le nom de la forêt) est un endroit magnifique ; arbres centenaires, cascades, rochers imposants et du vert à en faire tourner les têtes…  il y avait encore de quoi s’en mettre plein les mirettes.

DSCN1079 DSCN1081

DSCN1090 DSCN1072

Posté par oOLisaOo à 11:29 - Commentaires [2]
22 février 2010

Parce que Fraser vous laisse rêveur…

Fraser Island, c’est l’île de sable la plus vaste au monde… son sable blanc à perte de vue, ses lacs aux eaux cristallines, ses dingos et sa forêt tropicale… Fraser est un vrai paradis sur terre, mis à part qu’elle regorge de moustiques gourmands. Je ne m’étais jamais fait piquer de la sorte auparavant ; la seule chose à laquelle je pensais lors de la traversée de la Rainforest, c’était « marche plus vite, marche plus vite, ces sales bestioles vont te vider de ton sang ».

Voici la preuve en image – mon épaule avant même d’avoir entamé la marche en forêt. Je ne vous dégoûterai pas en affichant des photos de mon épaule APRÈS la marche en forêt. Mais pour vous donner une idée de ce à quoi mes bras ressemblent à l’heure où je vous écris, je citerai Mme Groseille qui pas plus tard que ce matin a dit « on dirait une malade du SIDA avec toutes ces tâches sur ta peau ». Oui, c’est très fin… :

Mozzies


Exceptées ces vilaines créatures, j’ai vraiment passé un bon weekend. Le temps n’était pas parfait mais il serait indécent de se plaindre lorsque vous, chers amis de l’Hexagone, portez encore parkas et autres écharpes. Le guide – Reg, c’est son petit nom – était plus que sympa, toujours aux petits soins, il nous a emmenés dans les plus jolis recoins de l’île.

J’ai passé le weekend avec Vanessa, l’autre jeune fille au pair française du quartier qui fêtait son anniversaire et nous nous sommes bien amusées. Encore de jolis souvenirs ! (et de jolies photos !).

DSCN0964 DSCN0968

DSCN0958

DSCN1009

DSCN1027

Posté par oOLisaOo à 14:35 - Commentaires [6]
08 février 2010

Parce que les Whitsundays, ça fait rêver !

Une semaine à peine après mon retour de « vacances », je suis repartie – direction le Nord cette fois – le temps d’un week-end dans les Whitsundays Islands. On craignait le mauvais temps, on a finalement eu un soleil radieux tout le long du séjour. C’était absolument magnifique ! Pourtant, tout avait mal commencé : avion en retard de 5h au départ de Brisbane, arrivée dans le noir le plus total à Airlie Beach, nuit ultra courte et réveil sous un ciel gris. C’est donc d’humeur maussade et pas très réveillée que j’ai mis les pieds sur le bateau ; samedi matin, très (trop) tôt. Ma mauvaise humeur s’est vite envolée et nous avons pu profiter d’une croisière super agréable, allongées sur les filets. Au programme de la journée : plongée à la grande barrière de corail – expérience géniale, s’il on oublie les meutes de poissons qui vous frôlent – nourriture et sodas à volonté et « escale » d’une heure sur la divine plage de Whitehaven. Nous avons passé la nuit dans un backpacker sur l’île de Long Island – la chambre laissait à désirer mais le cadre était idyllique… Bref, ce week-end a été une pure merveille. Évidemment, il a fallu que l’avion ait 2h de retard pour le retour. Jetstar, je te hais !

Voici quelques photos de ce petit coin de paradis, juste pour vous faire saliver :


DSCN0819 DSCN0833

DSCN0845

DSCN0863

DSCN0883 DSCN0889

DSCN0894

Posté par oOLisaOo à 12:45 - Commentaires [2]

31 janvier 2010

Parce que Sydney, c’est le pied !

On ne peut pas visiter l’Australie sans aller à Sydney. Il y a quelques semaines, j’ai donc plié bagages et m’en suis en allée voir l’amie Sarah chez qui j’ai passé un super séjour ! Avec l’Opéra, l’Harbour Bridge, The Rocks et ses plages, Sydney vous fait rêver. Entre la randonnée dans les Blue Mountains, les longues promenades en ville et les patrouilles de sauveteurs sur la plage de Narrabeen – pimentées par l’apparition des méduses et d’un requin – je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer ! J’étais d’ailleurs bien triste de rentrer, Brisbane paraît bien fade à côté !


DSCN0717

Le célèbre Opéra.

DSCN0730 DSCN0716

Darling Harbour et les allées étroites des Rocks.

DSCN0725

Le fameux Harbour Bridge.

DSCN0736 DSCN0815

Les jolies couleurs de la plage de Palm Beach (lieu de tournage du soap Home and Away) et la rue piétonne de Manly.

DSCN0752

Les 3 soeurs, Blue Mountains.

Posté par oOLisaOo à 12:28 - Commentaires [1]
18 janvier 2010

Parce qu’à Canberra, il n’y a rien à faire, là bas !

Après de multiples péripéties, je me suis retrouvée à Canberra pendant 4 jours chez un homme que je ne connaissais ni d’Eve, ni d’Adam. Et que la famille Groseille ne connaissait pas non plus d’ailleurs. J’ai donc passé deux jours à faire tous les musées de la ville – c’est la seule chose qu’il y a à faire de toute façon. Et j’ai affronté le froid le temps d’une journée pour faire le tour du lac et faire quelques emplettes. Le dernier jour, j’ai abdiqué et suis restée toute la journée dans le petit appartement, scotchée devant l’Open d’Australie, en attendant patiemment que Graham – c’est le nom de l’inconnu – vienne me chercher pour m’emmener à la gare routière, direction Sydney.

J’ai tout de même passé un bon séjour et connais maintenant la moitié des nightclubs de la ville ; oui parce que Graham voulait absolument que je goûte aux joies du dancefloor et m’a trainée dans 3 clubs différents, me présentant à ses amis plus saouls les uns que les autres tout en se dandinant sur de la musique funky. Je m’en souviendrai longtemps de cette soirée.

Sur cette note, voici quelques photos de la Boring City :

DSCN0653 DSCN0670

DSCN0654 DSCN0672


Posté par oOLisaOo à 18:12 - Commentaires [1]
06 janvier 2010

Parce qu'à Muckadilla, en paysan texan tu te transformeras.

Après 4 jours de folie passés dans un hôtel 4 étoiles, nous avons plié bagages et nous sommes rendus à Muckadilla – bled paumé à 50 km à l’ouest de Roma ; ou encore à 7h de route à l’ouest de Brisbane, en plein bush. Je n’avais jamais rien vu de pareil. Les mouches vous assaillent littéralement dès que vous mettez un pied dehors ; les insectes sont énormes ; tous les hommes portent des chapeaux et conduisent des pickups ; et c’est désert… Evidemment, pas de réseau, pas d’eau potable et pas  (ou peu) d’eau chaude. J’ai du retenir mes larmes quand j’ai vu l’endroit où j’allais dormir. Le hytter puant de Norvège, c’est le Ritz comparé à ces shearer’s quarters. En gros, nous avons passé 3 jours dans les cabines réservées aux tondeurs de moutons et j’ai hérité de la chambre la plus glauque… le premier jour, j’ai trouvé une grenouille dans la douche ainsi que d’autres insectes plus farfelus les uns que les autres. Pour vous prouver que je n’exagère rien, voici quelques photos… (Elles sont en noir et blanc, ça rend l’endroit un peu plus joli).


DSCN0613 DSCN0588

DSCN0611


Mais à ce détail près, j’ai passé un séjour plutôt intéressant. J’ai fait la connaissance d’agriculteurs, ai été initiée au skeet – sur une quinzaine de cibles d’argile, je n'en ai  touchée qu’une – et les paysages sont assez jolis, surtout lors des couchers de soleil. J’avais vraiment l’impression d’être au fin fond du Texas avec tous ces cow-boys et tous ces champs. En fait, Muckadilla, ce n’était pas si horrible que ça…


DSCN0569

DSCN0580

DSCN0579

DSCN0609

Posté par oOLisaOo à 05:22 - Commentaires [2]
02 janvier 2010

Parce que les fêtes au soleil, c'est pas pareil...

Après avoir passé un Noël plutôt mou, la famille complètement barjo et moi-même avons passé 4 jours sur la Sunshine Coast pour le Nouvel An. Et je peux vous dire que ces quelques journées ont été bien agitées… Les Australiens aiment boire, ils adorent ça même. Figurez-vous que depuis que je suis arrivée au sein de leur famille, j’ai été désignée chauffeur officiel. En gros, ils boivent, ils se saoulent, ils tiennent à peine debout et moi je conduis ensuite. Dieu merci, nous sommes restés à l’hôtel tout le long de ce week-end prolongé et j’avais ma propre chambre – trop chouette soit dit en passant – ce qui m’a permis d’échapper au tohu-bohu et je n’ai pas eu à prendre la route.

J’ai passé deux jours allongée dans mon super lit, une assiette de chocolats à proximité et la télé allumée. La soirée du 31, j’ai rejoint tout le monde pour la fête qu’ils avaient organisée avec leurs amis. A 22h, ils étaient quasiment tous ivres morts et le spectacle était assez drôle : « Lisa, do you speak French fluently ? » « I wanna go back to bloody Amsterdam, the bloody pot is so cheap there, mate ! ». Je suis remontée dans mon antre peu après minuit et m’en suis allée voir Avatar le lendemain avec Kristin, la seule personne dont les jambes ne flageolaient pas en ce jour de l’An.

 

Bref, c’est une sacrée expérience que je suis en train de vivre là… et comme je n’ai pas pris de photos de la beuverie, vous aurez droit à quelques clichés de la Côte !

DSCN0547 DSCN0553

Les rênes de Brisbane et une des plages de Noosa.

DSCN0563

Le port de Mooloolaba après l'orage (j'adore le nom de cette ville!)

DSCN0561

Une autre plage de Noosa...

Oh, et bonne année au fait! A bientôt! :)

Posté par oOLisaOo à 04:38 - Commentaires [2]
20 décembre 2009

Parce que Yamba, ça vous laisse sans voix.

Je viens de passer deux semaines délicieuses à Yamba, NSW. Comme vous le savez pour la plupart, j’ai emménagé avec cette famille pour le moins excentrique de Brisbane et à peine arrivée, j’ai refait mes bagages pour cette charmante petite ville. Les débuts ont été un peu difficiles, il a fallu que je m’acclimate à ce nouveau mode de vie mais j’ai finalement passé de supers vacances. On peut résumer ces 15 jours par « barbecues », « plage », « piscine et spa », « cocktails entre amis » et « fous rires ». Les plages étaient belles à tomber par terre, les fruits délicieux et la confiserie était trop mignonne. J’ai fait la connaissance de quelques amis de la famille, on alternait les soirées chez les uns et chez les autres. S’il n’y avait rien à faire, on filait au DVD store du coin et on s’affalait dans le canapé, une assiette de bonbons à proximité, en compagnie d’un chat noir qui venait tous les jours à 18h30 et qu’on a simplement décidé d’appeler Noir. Nous sommes revenus dimanche dernier, sous une pluie diluvienne et repartons dès la semaine prochaine… Voici quelques photos de Yamba Beach :


DSCN0458

Main Beach.

DSCN0463

Turners Beach.

DSCN0476 DSCN0479

Pippi Beach.

DSCN0478 DSCN0522

Convent Beach & Noir.


Posté par oOLisaOo à 13:23 - Commentaires [1]